Cognac

Comment choisir un bon cognac ?

En plus d’opter pour un producteur, les éléments tels que la couleur, le goût, la marque, le domaine, la distillerie et l’emballage regroupent tout ce qui facilite le choix d’un bon cognac. Mais pas loin de ça, découvrez la qualité, un caractère non négligeable. C’est un indice qui représente le style de chaque personne.

Notez juste qu’on trouve d’excellents cognacs à tous niveaux, alors, vous devriez faire tout simplement attention dans la sélection du vôtre. Dans cet article, nous allons présenter plusieurs produits.

Quelle qualité de Cognac ?

On ne peut pas parler de cognac sans parler de son essence. En effet, on distingue plusieurs propriétés qui se différencient principalement selon l’âge. Le cognac gagne à être vieilli, mais souvent meilleur lorsqu’il se déguste « jeune ».

Cognac VS (very special) ou trois étoiles

Ces jeunes cognacs indiquent que l’alcool s’est gardé au moins deux ans dans les fûts de chêne. Ils ont tendance à brusquer le nez, mais s’avèrent toujours meilleurs à boire que ce soit simplement, avec de la glace ou avec des mixers. Ce type de liqueur présente un parfum boisé, voire vanillé et épicé.

Passons à la qualité VSOP

Les désignations VSOP (Very Special Old Pale) et Very Old (VO) montrent les spirituels gardés pour quatre ans. Le « Old Pale » résulte d’une couleur au caramel, constamment employée pour donner le ton final au produit. Cependant, la saveur du VSOP apparaît plus boisée et épicée que celle de very special. De cette façon, ses notes grillées et de café se mélangent à ses arômes fruités pour créer une liqueur unique.

Le XO et les qualités plus anciennes

Le XO (extra-ancien), comme l’Armagnac XO Tariquet ; la vieille réserve, l’extra, le Cognac Napoléon doit avoir six ans et plus. Les propriétaires s’entendent le plus souvent à produire les cognacs XO donc la tranche d’âge excède 10 ans. Ce nouveau système implique la mise en œuvre d’un bien plus ajusté et somptueux qui regroupe une large diversité aromatique (café, tabac…).

Pour voir la durée de garde et la qualité d’un cognac, regardez l’étiquette. La loi impose que ce dernier doit indiquer l’âge minimal.

Préférez les producteurs plus petits et un contenu ordinaire à l’ancienne.

Les maisons de cognac contractent beaucoup de charges pour la publicité et la promotion. Les coûts se récupèrent dans le prix du bien c’est-à-dire le liquide disponible dans la

bouteille et les dépenses de communication. Adoptez les domaines pas très connus, mais célèbres comme Frapin, Hine, Delamain ou Tesseron qui donnent toujours le même résultat.

Vous voulez payer le produit et non la matière exploitée pour fabriquer la bouteille. Les carafes Lalique ou Baccarat sont belles, mais ne vous présente pas la qualité du cognac qu’elles retiennent. Certains des plus grands producteurs comme Tesseron utilisent celles avec des étiquettes simples et élégantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *